Sysoft - Home

Sysoft ®

Important : Nous avons crée et déposé la marque "Sysoft" dès 1987. La société e-sysoft utilise notre marque "sysoft" sans notre autorisation. Vous trouvez ici plus de détails sur notre action de défense de notre marque.  
English version

Etude de cas : Projet  Business intelligence (BI)

Une société disposant de solutions de business intelligence très avancées souhaite faire évoluer ses outils.

Utilisés par des nombreux utilisateurs internes et externes, ces outils permettent la réalisation avec une grande facilité de tableaux de bord et des analyses de marché. Ces résultats sont obtenus directement par les utilisateurs, sans  besoins d'effectuer des requêtes SQL et sans  l’intervention d’un quelconque service informatique. Les utilisateurs n'ont aucun besoin de connaitre la programmation des moyens de business intelligence et reporting habituels (SAS, BO etc…).  Ces outils permettent également la génération automatique en production de documents définis avec des données spécifiques par destinataire et leur envoi par email.

Le problème est que cet outil à été développé par une société qui n’a plus les possibilité et ni le savoir faire de l’entretenir et de le faire évoluer.

La première solution envisagée par ce client a été de faire expertiser les sources du logiciel pour essayer des interventions d’évolution des sources.

Le résultat de cette expertise à mis en évidence l’absence totale de documentation, la qualité déplorable de ces sources, non-documentées. Un exemple typique de « code spaghetti », avec des dizaines de milliers de ligne source C / C++ ! Des ajouts ont été effectués pendant des années, menant à des nombreuses redondances, et compliquent encore toute tentative de se retrouver et faire avancer le produit. Toute discussion éventuelle sur l’application dérive immédiatement vers les détails de tel morceau de code. Des estimations astronomiques sont proposées pour toute intervention au départ du code source existant.

Avec du recul dans l’analyse, on se rend compte que cette société a perdu la trace des « objets à connaissance » métier qui constituent son application. Toute cette information est maintenant dissoute dans le code. Les objets contenant l'information d'architecture. 

Notre intervention a résulté dans une redécouverte du périmètre fonctionnel réel de l’application, de son architecture externe et de la réalisation du premier niveau d’architecture interne. La mise au clair des services rendus par l’application permet de faire des choix concernant la priorité de leur mise en œuvre dans le projet de refonte.

Le résultat est un cahier de charges clair et un plan d’action raisonnable (délai, investissements) pour disposer d’une solution viable et extensible. A la fin du projet, la société client retrouve la maîtrise totale sur son produit stratégique et assure la satisfaction de ses propres clients.